Retour sur Fin&Tech Community 2016

L’événement Fin&Tech Community a rassemblé 700 personnes autour du sujets de l’innovation financière ce jeudi 9 juin. Parmi les intervenants, Axelle Lemaire, ministre du numérique, et Jean Lemierre, Président de BNP Paribas, Nathalie Beaudemoulin, CEO de la cellule Fintech et Innovation de l’ACPR, et de nombreux experts et fondateurs de startups.

L’événement était organisé par le pôle de compétitivité Finance Innovation. Le pôle est une démarche collective de l’ensemble des acteurs de la place financière – banques, assureurs, sociétés de gestion, professions de service aux institutions financières, universités et centres de recherche – qui a pour but de créer de nouveaux projets industriels et de recherche à forte valeur ajoutée dans l’objectif de développer l’emploi, d’accroître la part de marché de l’industrie financière française en Europe et de conforter la position de la place financière de Paris.

Logo pôle Finance-Innovation

Cette journée, riche en échange, a vu deux thèmes émerger fortement.

Tout d’abord, la communauté de l’innovation financière met en avance la complémentarité entre startups Fintech et grands groupes. C’est un sujet difficile car les startups Fintech ont parfois pu être vues par les groupes financiers historiques comme des empêcheurs de tourner en rond, pour ne pas dire des hackers qui jouent avec la limite de la réglementation. Bien sur, ce sujet de la complémentarité est un sujet que nous adorons, Payboost étant une spinoff du groupe Veolia.

C’est ans ce cadre que le président de la BNP a fait une véritable déclaration d’amitié aux Fintech.

Pour les startupers comme pour les grands groupes, les partenariats, sont des facteur clé de succès. La complémentarité est évidente : la startup est nécessairement agile, car elle n’a pas un héritage encombrant à gérer. Le grand groupe apporte une maîtrise des process et un bras de levier commercial qui permet à la solution de passer à l’échelle. L’avantage pour les grands groupe, c’est un formidable accélérateur d’innovation pour avoir quelques coups d’avance sur la concurrence. Quitte à internaliser la solution plus tard ?

Le deuxième thème qui était très présent, c’est celui du potentiel social des Fintech.

Le pôle Finance et Innovation a notamment décerné 9 labels à des projets innovants de la filière de l’économie sociale et solidaire, notamment :

  • CoFondeur, un fonds d’investissement en capital humain à dimension solidaire.
  • Le projet FAAST de Time To Planet, un fonds en capital risque sur l’humain qui finance et accompagne la professionnalisation des jeunes et des seniors au chômage.
  • Wo Do Good, qui propose le royalty crowdfunding, un nouveau mode de financement simple, transparent et non-dilutif : le royalty crowdfunding.

Au cours de cet événement, Payboost a également eu l’honneur de recevoir le label du pôle Finance Innovation de la filière « Banque ». Le label trône maintenant fièrement dans nos bureaux.

Label Finance Innovation

Nous sommes honorés d’avoir reçus ce label : il traduit que les services de Payboost sont reconnus par nos pairs comme innovants technologiquement, stratégiques pour l’industrie financière française et crédibles en termes de faisabilité.

Bravo également aux autres labélisé : Digital&Ethics, Climvest, Credit.fr, Easytransac, itiQiti, Paytop…

Vous pouvez revoir le pitch très « poétique » de Frédéric Dittmar, Président de Payboost, sur Periscope à 16’45 🙂

Frédéric Dittmar Payboost label Finance Innovation